La colle

Support

Type de colle adapté

Carreau de plâtre

Plaque de plâtre

Colle en pâte

Colle en pâte

+ primaire

Ancien carrelage

mortier-colle en poudre

+ primaire

Pour leslieux humides

(douche, etc…)

Etancheité sous carreaux

+ Colle haute performance

+ Joint fin hydrofugé

 

Les produits de pose

PRIMAIRE

  • Avant le ragréage ou le collage s’applique au rouleau ou à la brosse . S’utilise sur un support poreux ou sur du bois. Permet d’améliorer l’adhérence des carreaux au support.

COLLE EN PÂTE

  • Colle prête à l’emploi KERAMFIX Hautes performances. Se présente en seau et s’applique à la spatule crantée 4x4x4.

RAGREAGE MURAL

  • Si besoin, permet d’égaliser la surface du mur. Se présente sous forme de poudre et se mélange avec de l’eau.

JOINT FIN HYDROFUGE

  • S’applique avec une raclette en caoutchouc souple pour garnissage de l’espace entre les carreaux (joint).

La préparation du support

Dans tous les cas, le support doit être plan, sain et sec.

Primaire d'accrochageRagréage muralGriffer à la meuleuse
  • Sur un support trop poreux, utiliser un primaire d’accrochage OKATMOS LIG 30.
  • Si le support présente des irrégularités ou des trous importants, égaliser la surface à l’aide d’un ragreage mural type RAGREMUR WSM.
  • Si le support est trop lisse (ancien carrelage ou peinture) procéder à un léger piquetage ou griffer à la meuleuse. Puis, appliquer un primaire.

Le tracé

Tracer un trait HorizontalAjuster joint et dernier carreau Attention au sol en pente
  • Tracer un trait horizontal avec un niveau et un cordeau à une hauteur de carreau du sol plus une épaisseur de joint.
  • Ajuster le trait horizontal de façon à ce que les derniers carreaux en haut soient entiers. (Penser à compter l’épaisseur des joints). Si le sol est en pente, les carreaux du bas seront recoupés pour suivre la pente. Tracer également une verticale à l’aide du fil à plomb.

 

Placer un tasseau
  • Fixer une règle (ou un tasseau) au dessous du trait horizontal. Elle servira de support à la première rangée de carreaux posée.

 

 


L’application de la colle et la pose

 

 

Etaler la colle à la truelle
  • Etaler la colle sur le mur à la truelle par zones d’un demi mètre carré à la fois. Peigner avec la spatule crantée.
  • Positionner soigneusement le premier carreau le long du tasseau. Continuer la pose de la première rangée horizontale et ainsi de suite jusqu’à ce que la surface enduite de colle soit recouverte.
  • Penser à placer les croisillons pour maintenir un écart régulier entre les carreaux (joint). Enlever le surplus de colle entre les carreaux au fur et à mesure.
  • Vérifier la planéité de la surface carrelée. Si un carreau dépasse, le tapoter doucement avec un maillet de caoutchouc et une batte de bois. La batte doit reposer à cheval sur plusieurs carreaux.
  • Continuer la pose en vérifiant l’horizontalité et la verticalité à chaque rangée.
  • Terminer par la rangée du bas après avoir enlevé la règle ou le tasseau. Avant le séchage complet de la colle, retirer les croisillons.

 


 

Le jointoiement

  • 24 heures après la pose, appliquer le produit de jointoiement. L’étaler sur le carrelage et faire pénétrer dans les interstices avec une raclette de caoutchouc.
  • Tous les 2 mètres carrés environ, nettoyer avec une éponge humide. Essuyer ensuite avec un chiffon pour retirer les traces éventuelles.

 

 


 

Les découpes

  • Pour les découpes droites : utiliser une carrelette.
  • Les découpes doivent être effectuées sur les carreaux du bas ou ceux des angles rentrants. Toujours terminer un angle sortant par des carreaux entiers. L’esthétique est meilleure. Utiliser des profils de finition pour les angles sortants (2,1).
  • Pour les découpes en arrondi : poser un adhésif sur le carreau à percer pour éviter l’ébréchement de l’émail et percer des trous avec une mèche adaptée (carbure de tungstène) sur la périphérie de l’arrondi. Ensuite avec le bec de perroquet ou une pince à céramique, entailler doucement. Pour la finition : limer les bords irréguliers.
  • Pour l’étanchéité entre le mur et la baignoire :utiliser un jointoiement en silicone spécial « sanitaire » en accord avec la couleur de votre joint mural de faïences

 


 

Les conseils « plus »

  • Mélanger les carreaux issus de plusieurs paquets afin d’obtenir un nuançage harmonieux de la couleur
  • Des joints de couleur permettent de personnaliser le carrelage ou de l’harmoniser avec la décoration de la pièce.
  • L’entretien du carrelage se fait à l’eau additionnée d’un détergent non abrasif et non gras. Rincer à l’eau claire.
  • Protéger les sanitaires des projections de colle et de produits de jointoiement.

Découpes spéciales

  • Lorsque la coupe à effectuer d’un carreau n’est pas en ligne droite, utiliser une scie de carreleur. La lame de section ronde permet de couper le carreau dans tous les sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *