Les types de pose

Sur chape de béton

Nettoyer la chape à l’aspirateur et lessiver avec une lessive alcaline (type St Marc). Appliquer un primaire si nécessaire. Effectuer un ragréage en cas d’irrégularités dans le sol.

Pose : Utiliser un mortier colle et du joint.


Les produits de pose

PRIMAIRE

S’applique avec le rouleau ou une brosse avant le ragréage ou le collage. S’utilise sur un support poreux ou sur du bois. Permet d’améliorer l’adhérence des carreaux au support.

RAGRÉAGE AUTOLISSANT

S’applique au lisseur pour obtenir une bonne planéité du support.

 

MORTIER-JOINT

S’applique avec une raclette en caoutchouc souple pour garnissage de l’espace entre les carreaux (joint).

MORTIER COLLE

Colle en poudre qui se mélange à l’eau et s’applique à la spatule.


Le tracé

S’organiser pour toujours terminer par une rangée de carreaux entiers au niveau de la porte d’entrée de la pièce ou de l’ouverture de référence. La pose doit toujours démarrer selon deux axes parfaitement perpendiculaires.

  • Tracer au sol 2 axes perpendiculaires à l’aide du cordeau, soit au milieu de la pièce, soit à partir du centre de l’accès principal.
  • Positionner le carrelage sans le coller à partir de ces axes jusqu’aux murs. Ne pas oublier de tenir compte de l’épaisseur des joints.

Cette pose sans colle, dite “pose à blanc”, vous permet de choisir la solution qui sera la plus esthétique, ou qui optimisera vos coupes.


La pose

La pose commence par le collage des carreaux à partir du mur opposé à l’entrée. Votre première rangée collée sera constituée de carreaux pleins, vous poserez ensuite les carreaux avec découpe.

  • Etaler la colle au sol avec une truelle et la peigner avec une spatule crantée sur de petites surfaces (90 x 90 cm). Bien tenir la spatule à environ 60° pour une bonne répartition.
  • Poser le carreau sur la colle. Pour encoller le dos des carreaux, il suffit de racler avec une truelle une fine épaisseur de colle.
  • L’écartement régulier entre les carreaux (le joint) se fait à l’aide des croisillons. La largeur du joint est variable selon le carreau choisi et l’esthétique souhaitée.
  • Vérifier la planéité de la surface carrelée. Tapoter légèrement avec le maillet en caoutchouc ou à l’aide d’une batte en bois les carreaux qui dépassent. La batte doit reposer sur plusieurs carreaux.
  • Ne pas oublier d’enlever les croisillons avant le durcissement de la colle.
  • Nettoyer le surplus de colle.
  • Laisser sécher 24h avant de couler les joints
  • Veiller à ne pas marcher sur les carreaux fraîchements posés.



Les découpes

Pour les découpes droites : utiliser une carrelette.

  • Pour la découpe du dernier carreau le long du mur : superposer un carreau sur l’avant dernier. Poser un carreau au dessus et le faire glisser jusqu’au mur. Tracer un trait en tenant compte de la largeur du joint. Votre carreau est prêt à être découpé à la bonne dimension.
  • Pour les découpes en arrondi : poser un adhésif sur le carreau à percer pour éviter l’ébréchement de l’émail et percer des trous avec une mèche adaptée (carbure de tungstène) sur la périphérie de l’arrondi. Ensuite avec le bec de perroquet ou une pince à céramique, entailler doucement. Pour la finition : limer les bords irréguliers

 


Les joints

A ce stade, les croisillons doivent avoir été enlevés.

UN CONSEIL : Avant d’appliquer le produit de jointoiement, passer une serpillère pour faciliter l’accrochage du produit de jointoiement.

  • Sur une surface de carrelage d’environ 1 m2, étaler le produit en oblique avec une raclette en caoutchouc souple jusqu’au garnissage en profondeur du joint. Après quelques minutes, nettoyer la surface carrelée à l’aide d’une éponge humide.

 

ATTENTION ! Ne pas appliquer de produit de jointoiement sur la périphérie de la pièce. Cet espace de dilatation sera masqué par la plinthe le long du mur.


La finition

Une fois le carrelage posé et jointoyé, masquer le joint périphérique (joint de dilatation) en collant une plinthe le long des murs.

 

Les conseils « plus »

Mélanger les carreaux issus de plusieurs paquets afin d’obtenir un nuançage harmonieux de la couleur. L’entretien se fait à l’eau additionnée d’un détergent non abrasif et non gras. Rincer à l’eau claire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *