SYSTÈME À EAU BASSE TEMPÉRATURE

La pose de carrelages dans ce cas nécessite l’emploi de mortier colle homologué C2S1, adjuvanté de résines incorporées, produit mieux adapté face aux contraintes mécaniques et de diffusion de chaleur du sol chauffant qui s’exercent dans le plan de collage.

Type de chauffage : à eau basse température (ou fluide caloporteur) ou plancher rayonnant electrique (P.R.E.).

SUPPORT ADMIS

  • dalle béton chauffante, sur terre-plein ou flottante sur isolant

PRÉCAUTIONS – IMPORTANT

Se reporter au Cahier des Charges, Fiche et Avis Techniques du système chauffant.

Réglementation : voir les DTU et CPT.

Vérifier particulièrement :

  • la nature de l’isolant ;
  • l’emploi d’un béton, et non d’un mortier ;
  • le dosage du béton, son épaisseur, l’armature de treillis métallique ;
  • l’incorporation au gâchage des adjuvants spécifiques ;
  • que le circuit de chauffe soit bien enrobé par le béton.

CONTRÔLE AVANT LA POSE

  • Séchage de la dalle béton de 28 jours minimum.
  • Réaliser la première mise en température du système sur ± 10 jours (voir DTU), permettant de vérifier son fonctionnement et la stabilité de la dalle.
  • Vérifier le bon état du béton.
  • COUPER le chauffage 2 jours avant la pose du carrelage et ne le remettre en service si nécessaire que 7 jours après le jointoiement, et de façon progressive.

POSE DES CARRELAGES

  • Formats jusqu’à 60 x 60 avec notre mortier-colle KM plus.
  • Formats supérieurs 60 x 60 : utiliser notre mortier-colle Light S2.
  • Pose au peigne U9 ou E10 selon le format, en double encollage ; voir la Fiche Technique Produit.
  • Ménager des joints inter-carreaux de 5 à 8 mm environ.

JOINTS TECHNIQUES

  • de dilatation : selon dalle béton
  • de fractionnement : tous les 6 ml (36 m2)
  • périphérique : 5 – 10 mm

Finition des joints 24 heures après la pose avec mortier-joint souple (ou encore appelé « flex »).

PLANCHER RAYONNANT ELECTRIQUE (PRE )
Les entreprises qualifiées (électricien, maçon, carreleur) doivent respecter les règles techniques définies dans le CPT n° 2908 et A.T. du Système chauffant utilisé ainsi que les directives annexes propres au chantier. Etre en possession de chaque document.

POSE DU CARRELAGE

Sur béton de 1,5 mois d’âge minimum et après achèvement de la mise en chauffe réglementaire.

  • Arrêt du chauffage 48 h. au moins avant la pose.
  • Température de mise en œuvre et du support comprise entre 5 et 30°C.
  • Eliminer toute laitance éventuelle par ponçage et dépoussiérage soigneux.

Ragréage ponctuel : s’il est nécessaire, pour parfaire la planéité localement, utiliser le KM Plus + uniquement (Enduit de lissage exclu), la veille de la pose. SERVOFLEX K SUPER + peut s’employer jusqu’à 10 mm ponctuellement à cet effet.

  • Effectuer le collage des Grès 30 x 30 ou 40 x 40 au KM Plus + avec le peigne 10 x 10 x 10.

Lors de la pose, ménager des joints inter-carreaux de 5 mm minimum, et respecter les joints techniques nécessaires, dont :

  • joint périphérique de 5 mm mini,
  • joint de fractionnement tous les 20-30 m2, ou tous les 5-6 ml ; et lorsque cela est possible, sans nuire à l’esthétique du revêtement, au droit des passages de portes.

Utilisation de profilés ou mastic élastomère adapté.

FINITION :

réaliser le jointoiement du carrelage avec le mortier-joint à élasticité permanente KERAMJOINTFLEX.

MISE EN ROUTE DU CHAUFFAGE

Observer 7 jours minimum d’attente après achèvement de la pose. Voir paragraphe 7.2 page 18 du CPT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *